Juin 8, 2017

Comme je vous l’ai promis mon programme détaillé pour Villeurbanne

in category Actualités, Programme

Au cours des derniers mois, lors d’échanges, lors de débats, en réunions d’appartements, je me suis imprégnée de vos préoccupations, de vos demandes et de vos attentes. Voici comment vous inspirerez mon action de députée à l’Assemblée nationale.

ACTION SOCIALE ET DÉLAIS DE CARENCE

Parmi les personnes qui demandent des aides au CCAS, nombre d’entre elles ont subi une absence momentanée de leurs revenus. Cela à cause des délais de carence dans le versement de certaines allocations comme à Pôle emploi ou à la CAF. C’est aussi le cas des personnes licenciées quand un litige aux prud’hommes neutralise tout versement de l’allocation chômage. Les personnes à court d’argent se tournent alors vers le CCAS. La mairie vient compenser les conséquences d’autres politiques publiques Ce qui est économisé par une institution est donc dépensé par la collectivité, c’est incohérent.

• Je proposerai la suppression des délais de carence particulièrement injustes.

ASSISTANTES MATERNELLES ET ATSEM

Vous êtes nombreuses à Villeurbanne. Vos métiers changent. Vos statuts évoluent vers  une plus grande professionnalisation. Je vous accompagnerai : dans la construction de vos droits à être mieux formées, mieux reconnues et à gagner plus confortablement votre vie.

• M’appuyant sur un groupe d’assistantes maternelles et d’ATSEM volontaires, je ferai des propositions en lien direct avec vos attentes.

CARTE SCOLAIRE POUR LES COLLÈGES

Désormais, en fonction de leur lieu d’habitation, les familles pourront choisir entre plusieurs collèges et l’inscription se fera en fonction de leurs préférences.

• J’engagerai avec la municipalité une évolution
de la carte scolaire pour les collèges.

CODE DU TRAVAIL

Vous avez été nombreux à m’alerter sur les risques d’une réforme du code du Travail par ordonnances, c’est-à-dire sans tenir compte du Parlement et sans dialogue social. Durée du travail, facilités de licenciement en CDI, plafonnement des indemnités prud’homales pour licenciement abusif, renoncement au compte pénibilité pour celles et ceux qui ont travaillé dur souvent très jeunes : c’est la voix du Medef qui est en train de s’imposer ; c’est l’ubérisation de toute la société qui est ainsi rendue possible.

• Je m’opposerai au délitement progressif des droits des salarié-e-s.

DEMOCRATIE, DE VILLEURBANNE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Pionnière sur la concertation, Villeurbanne a mis en œuvre bien avant l’heure des initiatives favorisant la participation, soit sur des grands thèmes de la vie (petite enfance, déplacements, cadre de vie), soit sur des grands projets urbains (Gratte-Ciel, Grandclément…). Cette exigence locale m’inspire forcément.

• Je me battrai avec conviction pour que l’Assemblée nationale soit bel et bien l’espace de contrôle de l’action du gouvernement qu’elle doit être. Je m’opposerai totalement à la réforme du code du Travail par ordonnance.

DROITS DES ANIMAUX

A la suite de nombreux scandales sanitaires, la question de la souffrance animale est  apparue brutalement sur la place publique. Nous devons repenser notre rapport aux êtres vivants qui nous entourent et renforcer les droits des animaux pour leur assurer des conditions de vie et de mort décentes. En agissant en faveur d’une agriculture raisonnée et d’un élevage de taille modeste, nous améliorerons le bien-être animal, nous lutterons contre la recherche effrénée du profit qui produit souffrance et cruauté à une échelle industrielle.

 • Je m’engagerai pour créer un statut propre aux animaux et demanderai au gouvernement d’appliquer l’interdiction du transport longue distance des animaux.

ÉCOLE ET RYTHMES SCOLAIRES

Le président de la République veut laisser le libre choix aux mairies d’organiser ou non ces activités qui permettent aux enfants de familles modestes de découvrir la musique, un sport… Dans le même temps, il prévoit la suppression de l’aide financière qui soutient l’engagement des communes. Comment, dans ces conditions, imaginer qu’elles continuent.

• Je défendrai le maintien d’une aide financière de l’État à la mairie pour qu’elle organise des activités périscolaires de qualité, à faible coût pour les familles.

• En accord avec les élus municipaux, je proposerai une consultation des parents sur les rythmes scolaires.

ÉDUCATION ET DÉCROCHAGE SCOLAIRE

Après avoir, en qualité de ministre de l’Éducation, réduit par deux le nombre d’élèves décrocheurs scolaires, je poursuivrai ce combat pour les enfants villeurbannais.

• Dans les arbitrages budgétaires, je me battrai pour que l’éducation ne soit jamais sacrifiée.

ÉGALITÉ

Ministre aux Droits des femmes, je me suis battue pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes à tous les âges de la vie, partout dans la société. Ce combat est aussi celui de Villeurbanne à l’avant-garde sur les dispositifs d’aide aux femmes victimes de violence notamment. La ville s’est illustrée aussi dans des actions exemplaires (comme le testing) pour lutter contre les discriminations de toutes natures.

• Je relayerai à l’échelon national les travaux exceptionnels menés à Villeurbanne.

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Le président de la République a annoncé la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires, tout en disant vouloir élargir les horaires d’ouvertures du service public. Cette contradiction est inquiétante, tout comme l’absence d’un ministère de la fonction publique. Ce qui a toujours fait la qualité de nos écoles, de nos hôpitaux, de nos mairies, ce sont les femmes et les hommes qui y travaillent. Enseignant-e-s, infirmier-e-s, policier-e-s municipaux… ils ne sont pas seulement un statut à supprimer, ni une variable d’ajustement… Mais toujours un service qu’ils nous rendent.

• Je défendrai les fonctionnaires dont le dévouement sur le terrain assure concrètement l’intérêt général.

HANDICAP

Le développement des services publics pour les personnes en situation de handicap est important pour notre ville. Comme la création d’instituts médico-éducatifs.

• Je me battrai pour obtenir ces moyens pour notre territoire et pour éviter les réductions annoncées du nombre de fonctionnaires qui travaillent dans ces services.

JUSTICE DE PROXIMITÉ

Disposant d’une Maison de Justice et du Droit (avec ses permanences dans les quartiers), la ville porte une attention soutenue à la justice de proximité. Elle est engagée dans une action multiple en faveur de la prévention de la récidive. Elle accueille des personnes dans le cadre de l’exécution de peines  de travaux d’intérêt général. Par ailleurs, le nouveau gouvernement a supprimé le secrétariat d’aide aux victimes.

• Je défendrai le maintien d’une administration pleine et entière pour l’aide aux victimes.

LOGEMENTS

À Villeurbanne, nous veillerons à la construction de logements plus grands et d’ensembles moins denses pour assurer une meilleure qualité de vie aux habitants.

• Je défendrai au niveau national la possibilité pour les villes d’orienter davantage la construction de logements sur leur territoire.

POLICE DE PROXIMITÉ

Je m’engage à tout faire pour augmenter
les effectifs de police nationale de Villeurbanne.

• Je proposerai que notre ville expérimente
la nouvelle police de proximité du quotidien.

POLLUTION ET TRAFIC ROUTIER

Souvent, pollution atmosphérique et difficultés sociales concernent les mêmes quartiers. Car ils sont construits en bordures de grands axes routiers. Le déclassement de l’autoroute A6-A7 est une bonne nouvelle pour les habitants de Perrache et de Confluence. Non pas pour ceux de l’Est-Lyonnais qui risquent de subir le trafic détourné via le boulevard périphérique Laurent Bonnevay. A Villeurbanne, ce sont les quartiers des Buers, de Cusset et des Brosses qui sont particulièrement concernés – dont quatre écoles : Jean Moulin, Ernest Renan, Jules Guesde, Albert Camus.

• Avec les élus de l’Est-Lyonnais, j’interviendrai au plus haut niveau de l’Etat pour que  tout soit fait afin d’éviter que le trafic ne soit reporté sur nos villes.

• Avec les élus de Villeurbanne, j’interviendrai auprès de la Métropole pour limiter la circulation à 70 km/h sur le périphérique.

POLLUTION ET GRATUITÉ DES TRANSPORTS EN COMMUN

En 2016, avec 16 jours d’alerte, le centre de l’agglomération a été frappé par des pics de pollution, avec les risques sanitaires qu’ils entraînent sur nous tous. Or, pendant ces épisodes qui nécessitent l’alternance de la circulation (entre numéros pairs et impairs), les transports en commun ne sont pas gratuits car le SYTRAL qui les gère ne reçoit pas de compensation financière de l’Etat, comme cela se fait à Paris.

• Je demanderai à l’Etat de soutenir financièrement le SYTRAL pour mettre en place cette gratuité.

RETRAITES ET SENIORS

Plafonner le prix des maisons de retraite afin qu’elles soient accessibles à toutes les familles et que les enfants ne s’endettent plus pour l’hébergement de leurs parents : c’est urgent. Je veillerai au pouvoir d’achat de nos retraités : l’augmentation annoncée de la CSG sur les retraites n’est pas une bonne politique quand, dans le même temps, on baisse l’impôt sur les grandes fortunes.

• Je déposerai une proposition de loi plafonnant le prix des maisons de retraite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!